Pompe à chaleur : comment la financer ? Quelles sont les aides ?

Publié le : 31 mai 20214 mins de lecture

Une bonne installation du système de chauffage de l’habitation est un gage d’une facture d’électricité moins élevée. Bien poser la pompe à chaleur air et eau permet donc d’économiser en énergie, mais surtout en argent. Cet équipement généralement à prix élevé peut être financé par un certain nombre d’aides financières pouvant réduire jusqu’à la moitié le montant du projet.

L’aide MaPrimeRenov’ par l’Anah

Le dispositif MaPrimeRenov est l’une des solutions efficaces pour minimiser le coût en matière de changement de système de chauffage. L’Agence Nationale de l’Habitat ou Anah verse cette aide du Gouvernement pour inciter les propriétaires à réaliser des travaux de rénovation de leur mode de chauffage. Les ménages aux revenus modestes ou très modestes sont éligibles pour pouvoir bénéficier de ce dispositif d’aide sous forme de prime. L’installation de pompe à chaleur doit être réalisée par un professionnel agréé et qualifié RGE QualiPAC. Le demandeur peut donc souscrire sa demande en ligne sur le site internet maprimerenov.gouv.fr avant le début de tous travaux.

L’éco-prêt à taux zéro pour tous les ménages

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt à zéro intérêt pour améliorer ou rénover l’efficacité énergétique de l’habitation. Ce dispositif prévoit de réaliser des travaux concernant le chauffage, l’isolation, la production d’eau chaude, la production d’énergie renouvelable et de tous travaux de plomberie qui s’y rattachent. L’Etat paie les intérêts à la place du prêteur auprès des banques qui a passé un accord avec elle. Cette facilitation de crédit est ouverte aux bailleurs, copropriétaires, occupants, propriétaires ou encore les sociétés civiles. Tout ménage est éligible à cette aide sans condition de ressources. Le remboursement du crédit est de 15 ans au maximum.

Les aides locales pour financer les travaux

Les pouvoirs publics territoriaux mettent au service de leurs habitants des systèmes de participations financières afin de les soutenir dans leurs travaux d’installation de pompe à chaleur et à la réduction de la consommation d’énergie. Ces administrés peuvent donc s’adresser à la région, aux conseils départementaux, à la communauté de communes, aux syndicats, aux agglomérations ou encore auprès des communes pour savoir les différentes aides locales dont ils ont droit. Une aide telle que l’exonération partielle ou totale de la taxe foncière peut être par exemple octroyée auprès des collectivités locales pour ceux qui veulent réaliser des travaux en économie d’énergie. Ce financement varie selon le lieu, sa forme ou le temps de validité des aides locales.

Plan du site